Publié le 20 - 07 - 2022

NÉGOCIATIONS SALARIALES DE BRANCHE

La Fédération Assurance CFE-CGC revendique avec fermeté des revalorisations adaptées à la situation actuelle !

woman-s-hand-holding-glass-jar-with-euro-notes-coins-wooden-backdrop.jpg

Les Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) n’ont pas été à la hauteur des attentes légitimes, en ce début d’année.

 

La Fédération Assurance CFE-CGC, entraînée par son Président, Francky VINCENT, souhaite des avancées constructives en matière de politique sociale dans les entreprises du secteur de l’assurance, de l’assistance et du courtage. Pour l’ensemble des représentants CFE-CGC, il est primordial de se retrouver à la table des négociations en septembre !

 Nous avons signé l’accord de branche sur les rémunérations minimales annuelles (RMA).

 Lors des premières négociations de branche de mai, une intersyndicale a été constituée pour demander à ce que les salaires minimums soient revalorisés pour être en phase avec l’inflation et la revalorisation du SMIC.

 

La semaine dernière France Assureurs nous a fait une nouvelle proposition : 5 % pour les classes 1 et 2, à 2,5 % pour les classes 3 à 5 et à 1,8 % pour les classes 6 et 7.

 

Nous avons décidé de signer cet accord sans l’avis unanime de l’intersyndicale, mais nous exigeons une clause de revoyure obligatoire afin d’obtenir de meilleurs accords, dès septembre.

Capture d’écran 2022-08-31 à 10.53.14.png

 Une clause de revoyure doit être stipulée dans l’accord !

Communiqués de presse

VU dans la presse

  • Facebook
  • LinkedIn
  • YouTube